La région du Douro

Ah le Douro ! Mon cher Douro !

Le Fleuve du Douro est né dans les monts de la vieille Castille espagnole, traversant le Portugal sur près de 210 km de l'Est à l'Ouest avant de se jeter dans l'océan Atlantique à Porto. Il a été classé en 2001 au patrimoine mondiale de l'humanité dans la catégorie des paysages culturels.

Célèbre pour son vin, la vallée du Douro détient sa propre appellation d'origine contrôlé (DOC), le Douro, qui couvre les sous régions de Baixo Corgo, Cima Corgo et Haut Douro, au nord du pays, des deux côtés des berges du Douro. Autrement, la région de Porto produit aussi des vins sous l'appellation contrôlé des vins de Porto.

Entre Fleuve, vin et montagnes, la vallée du Douro n'a pas fini de vous surprendre. Jadis, le Fleuve était le seul support de navigation dans la région. Il permettait aux « barcos rabelos », typiques embarcations à fond plat et à haute voile carrée conçues pour franchir les rapides, d'assurer le transport des fruits et surtout du vin de Porto.

Aujourd'hui, le Fleuve est une source inépuisable d'énergie pour le Portugal et l'Espagne qui son sur son passage. Après la Seconde Guerre Mondiale, les deux pays on entrepris la construction de barrages hydro-électrique afin d'alimenter en électricité de nombreux foyers et permettre la navigation des navigables sur le Douro grâce aux systèmes d'écluses. Il d'ailleurs totalement ouvert à la navigation depuis 1990.

Les lacs de retenue créée par les barrages permettent d'assurer l'irrigation d'environ 11 000 ha de terres cultivables. Voila qui assure au vins de la région de Porto et du Douro de quoi ne pas manquer d'eau.