Comme les grands pays producteurs de vins comme l'Italie ou la France, le Portugal détient ses propres catégories de vins. Gage de sérieux et de qualité pour les consommateurs, elles sont étroitement liées aux appellations. Détour et explication par Cafurna

Contrairement à la France, le Portugal détient deux institutions pour gérer les appellations des vins du Portugal

La première se nomme IVDP (Instito do vinho do Porto) ; Elle est entièrement consacré à la protection des vins issue de la Région du Douro, des vins de Porto

La seconde s'intitule IVV (Instituto da vinha et do vinho), dédiée à l'ensemble des vins classiques du vignoble portugais.

Vinho de Mesa

Autrement dit : le vin de table. Ce sont les vins qui ne détiennent aucune appellation. Ils peuvent provenir de n'importe quelle région et ne sont pas soumis à un étiquetage particulier. Malgrès cela, certains vins comme le ... ou le ... sont de très bons produits. Un excellent rapport qualité prix pour les petites bourses ou les repas quotidiens. 

Vinho Régional

Il s'agit ici des vins régionaux, ou des vins de pays, comme on les appellent en France. Seuls les vins contenant plus de 85% de raisins issues de la région productrice peuvent être considéré comme vin régional, et ainsi obtenir l'appellation.

Indicacão de proveniêneca regulamentada (IPR)

Ce sont des vins qui ne possèdent pas encore les critères requis à la classification de leurs cépages en DOC. Il sont donc classés en IPR pendant environs 5 années durant lesquelles les vins devront respecter un cahier des charges drastique dans le but ultime d'obtenir la Denominaçao de originem controlada. 

Region Denominaçao de origem controlada (DOC)

Comprenez Dénomination d'Origine Contrôlé (DOC), il s'agit de l'équivalent français AOP (Appellation d'origine contrôlé). Il s'agit du plus haut niveau de réglementation des vins portugais. Ce sont les vins de la meilleure qualités qu'il puissent exister pour une région donnée, soumis à des règles strictes quant à l’origine et la variété du raisin utilisé, la méthode de vinification, la teneur en alcool, le temps de vieillissement, etc…